web design & développement studio-irresistible - paris

logo culture papier lien retour home

Print’Ethic, par Cécile KEBBAL, DEUX-PONTS Manufacture d’Histoires


Print'Ethic ou la recherche de l’Excellence de l'imprimeur DEUX-PONTS Manufacture d’Histoires

 

 

Actes du Colloque Culture Papier 2019 : #Lepapieraufutur
Les responsabilités du papier.
Les chemins de progrès de l’écosystème du papier graphique.

 

Créée par leur grand-père André CAILLAT en 1935, la DEUX-PONTS Manufacture d’Histoires a vécu en 2004 une année charnière, en étant le premier imprimeur français certifié ISO 14001, puis en obtenant le label IMPRIM VERT.
En 2010, ce sera la certification PEFC et FSC.
Rencontre avec Cécile Kebbal, directrice des ressources humaines responsable de la mise en place de Print’Ethic

 

 

 

Comment vos clients réagissent-ils  sur les questions de RSE ?

« Rien ne se perd, tout a une valeur » disait le grand-père à la création du premier Atelier.

Aujourd’hui, les Artisan(e)s de la Manufacture sont engagé(e)s dans une labellisation RSE de la Branche des Arts Graphiques, Print’Ethic.
Nous observons un très vif intérêt de leur part et ce, quel que soit leur taille. Cet engouement rejoint le fort engagement de la part de nos collaborateurs. On peut d’ailleurs parler de RSI, responsabilité sociétale individuelle, au sein de nos équipes qui s’intéressent aux questions de développement durable, d’égalité femme-homme, de handicap, … Ce sont autant de sujets qui nous préoccupent à la Manufacture depuis quatre générations. Ce vif intérêt nous incite à ouvrir un dialogue constructif pour trouver des fonctionnements communs, de nouvelles façons de travailler en matière de RSE.

Ces échanges très constructifs concernent nos principaux fournisseurs, comme de plus « petits », (du traiteur à la société d’entretien,…). Ensemble nous réfléchissons aux façons de faire pour protéger davantage l’environnement, pour être encore plus respectueux dans nos pratiques, pour avoir la juste consommation de matières.

D’autre part, nous échangeons avec les grands groupes qui sont de plus en plus exigeants sur ces questions. Ils viennent nous auditer sur site pendant plusieurs jours. Auparavant ces audits étaient surtout conduits autour des questions techniques et de qualité. A présent, ils concernent la RSE comme nos engagements en matière de Ressources Humaines, nos actions de non-discriminations, de transmission de savoir-faire. Cela nous convient parfaitement. La gestion de nos déchets, nos consommations d’énergie, nos actions de recyclage, … sont aussi auditées. Ce qui est apprécié ce sont les perspectives sur l’avenir, nos actions et qui ne sont pas de simples « discours ». Nos engagements réels au quotidien perdurent depuis la création de l’entreprise en 1935 par mon grand-père.

A titre d’exemples, nous constatons que nous avons divisé par deux notre consommation d’eau en privilégiant des technologies moins consommatrices d’eau sur les machines. Concernant le handicap, nous comptons plus de dix collaborateurs qui vivent avec une RQTH pour un effectif d’une centaine de salariés : c’est plus que nos obligations de 6% de nos effectifs.

Nous travaillons avec des fournisseurs locaux : 35% d’entre eux sont issus de la région Rhône-Alpes et 80% sont Français. En matière de développement durable, nous nous sommes équipes de vélos électriques, prêtés aux salariés comme aux clients, nous développons le covoiturage, avons mis en place depuis plusieurs années le télétravail, …

Nous pérennisons des savoir-faire qui ne sont plus enseignés. Nous maintenons nos emplois en France et perpétuons des métiers nobles. De même, nous valorisons le travail de nos équipes lors de visites de leurs familles, de scolaires, de jeunes en recherche d’orientation,…

 

Pourquoi vous êtes-vous engagés dans la démarche d’attribution du label Print’Ethic ?

C’est un label RSE de branche et cela nous semble tout à fait pertinent. C’est aussi une garantie de sérieux dans le contexte actuel où des certificats « fleurissent » sans réels engagements pour certaines entreprises qui les affichent ou se les auto attribuent. Dans ce souci d’avoir des actions concrètes, sur le long terme, nous structurons notre démarche avec l’appui de l’IDEP. Print’Ethic est un label très crédible, parfaitement adapté à notre activité et avec les enjeux d’aujourd’hui pour un imprimeur, géré par l’IDEP, élaboré avec l’AFNOR, basé sur l’ISO 26000. Dans le cadre de Print’Ethic par exemple nous avons défini une politique RSE. Pour nous c’est un engagement fort.

 

De quelle manière ?

Nous avons instauré un Comité RSE composé de salarié(e)s volontaires qui participent à soutenir cette démarche, à mettre en œuvre des gestes d’amélioration, des actions. Ce Comité RSE se réunit très régulièrement et il peut accueillir des invité(e)s, des collègues, des clients, des contributeurs… Nous avons au préalable proposé à l’ensemble des salarié(e)s d’exprimer des idées, des actions à mettre en place.  Après la phase de recueil, qui se poursuit en permanence via les boîtes à idées, les Customer Days, … un plan d’action a été construit pour engager les différents collaborateurs et les parties prenantes dans ces actions concrètes. Le suivi de ce qui est fait, des actions à faire, ou des actions reportées, en est facilité.

Ce sont beaucoup d’engagements qui se concrétisent chaque jour. La RSE est un fait au quotidien dans les différents services, que ce soit les ressources humaines, les achats, la production, la logistique. C’est un atout pour notre entreprise, nos collaborateurs, et pour l’ensemble de nos clients et partenaires.

 

Cécile KEBBAL, Directrice Ressources Humaines, Petite fille du créateur de l’entreprise, 3e génération. Rédigée janvier 2020

 

DEUX-PONTS Manufacture d’Histoires

Pour en savoir plus :