web design & développement studio-irresistible - paris

logo culture papier lien retour home

Jean-François Lyet, Hachette Livre


Nous avons un devoir d’information aux lecteurs

 

 

Actes du Colloque Culture Papier 2019 : #Lepapieraufutur
Les responsabilités du papier.
Les chemins de progrès de l’écosystème du papier graphique.

 

Jean-François Lyet est le Directeur technique d’Hachette Livre

 

Hachette Livre est un groupe d’édition grand public qui regroupe 150 maisons d’éditions sur tous les grands continents qui publient des ouvrages sur papier mais aussi des livres numériques.

Ces maisons d’éditions ont pour la plupart une très longue histoire. La première, les Éditons Stock, a vu le jour au tout début du 18ème siècle en France. Puis ont suivi des maisons d’édition en Grande-Bretagne comme John Murray  et  Constable,  créées dans la deuxième partie du 18ème siècle. Le 19ème siècle voit le plein essor des maisons d’éditions, tout particulièrement celle de Louis Hachette en 1826, qui s’est accéléré avec l’apparition du chemin de fer. Ce développement s’est poursuivi tout au long du 19ème puis au 20ème siècle dans tous les domaines, que ce soit dans l’éducation, la transmission de la culture, la transmission de savoir-faire, mais aussi dans des domaines beaucoup plus ludiques : le tourisme, la cuisine, le pratique, la jeunesse et bien évidemment les différentes maisons d’éditions de littérature avec des romans ou des ouvrages documentaires.

 

 

Notre objectif :  améliorer et diminuer notre impact sur l’environnement et particulièrement au niveau des gaz à effet de serre.

 

Le livre papier est constitué d’une matière première – le papier – qui vient du bois,

d’où l’association livre-forêt. Il va de soi qu’un groupe d’éditions comme le nôtre est particulièrement attaché à mettre en place des actions dans le domaine du développement durable.

Depuis maintenant plus d’une quinzaine d’années, Hachette Livre intervient dans quatre domaines du développement durable avec des engagements responsables :

  • l’amélioration de notre performance environnementale,
  • la réduction de notre empreinte carbone,
  • un usage responsable des ressources naturelles,
  • et, l’élimination de tout impact négatif sur les forêts menacées.

 

Hachette Livre a pris  des engagements responsables pour à améliorer et diminuer notre impact sur l’environnement et particulièrement au niveau des gaz à effet de serre.

 

Hachette Livre a souhaité associer la grande majorité de nos publications à un effort de communication et de sensibilisation, tout simplement en assurant un étiquetage environnemental de nos ouvrages. Le papier venant du bois, nous veillons absolument à s’assurer que l’ensemble des ouvrages qui sont publiés par le groupe sont bien imprimés sur des papiers fabriqués avec des fibres de bois provenant de forêts gérées durablement ou plus rarement recyclés car malheureusement l’offre n’est pas assez conséquente dans ce domaine. Nous avons aussi un devoir d’information, de sensibilisation, de prise de conscience au niveau des parties prenantes qui vont se trouver en aval de nos activités à destination des points de vente, mais aussi bien entendu, à destination des lecteurs.

Nous avons réalisé notre premier bilan carbone en 2009, développé des actions qui vont  réduire nos émissions de gaz à effet de serre, en travaillant sur les différentes étapes de la chaîne que ce soit au niveau du papier, mais aussi en allant jusqu’à la distribution en points de vente qui, dans un certain nombre de cas peuvent se trouver à l’autre bout de l’Europe. Pour cela, nous devons associer les autres parties prenantes, à savoir les équipes qui composent et constituent le groupe Hachette Livre, les fournisseurs avec lesquels nous travaillons et tout particulièrement les papetiers, mais aussi les autres acteurs de la chaîne qu’ils soient en impression ou en façonnage.

 

Les 7 engagements RSE d’Hachette Livre

  1. Réaliser un bilan carbone triennal, en partant des forêts, en passant par les transports, les opérations d’impressions, de façonnage, des opérations d’édition, de distribution, des opérations commerciales. Puis toutes ces émissions sont cumulées pour avoir une cartographie complète des émissions d’un acteur comme Hachette Livre en France. Cela nous a permis de prendre conscience des sources principales des émissions et de travailler en développant un certain nombre d’actions sur ces axes-là, aussi bien sur l’approvisionnement des papiers, en s’assurant que les papiers sont bien fabriqués avec du bois issu des forêts gérées durablement mais aussi au niveau de la distribution en essayant de limiter le recours à l’avion pour livrer des livres en Outre-mer ou dans d’autres pays plus éloignés.
  2. Accentuer la sensibilisation par un étiquetage environnemental qui souligne plusieurs points : l’engagement de l’éditeur en matière d’environnement, son engagement à réduire ses gaz à effet de serre, son empreinte carbone.
  3. Promouvoir une identification au travers un logo qui permet de communiquer sur le fait que le papier utilisé a bien été fabriqué à partir de bois issu de forêts gérées durablement. Nous avons déployé des lignes directrices extrêmement claires partout dans le monde, que nous communiquons à nos différents fournisseurs qu’ils soient papetiers ou imprimeurs lorsqu’eux-mêmes font l’achat du papier de façon à nous assurer qu’il n’y aura aucune trace de bois issu de forêts tropicales. Nous assurons un suivi aussi de ces approvisionnements.
  4. Suivre les approvisionnements par des contrôles aléatoires, en effectuant des prélèvements de papier de nos ouvrages et nous les envoyons à un laboratoire qui se trouve aux États-Unis, pour faire des analyses sur les espèces de bois qui sont présentes dans les papiers utilisés.
  5. Demander également à nos fournisseurs de s’engager sur nos propres valeurs environnementales mais aussi sur nos propres valeurs sociales et sociétales. Pour ce faire, ils doivent prendre connaissance de la Chartre Fournisseurs Responsables que nous avons développée et s’engager, en signant cette chartre, à en respecter les différents points. C’est un engagement très fort de la part du management d’une entreprise car elle va devoir agir au quotidien en ayant en tête les valeurs d’un groupe d’éditions comme hachette Livre.
  6. Evaluer régulièrement la performance environnementale de nos fournisseurs: papetiers, imprimeurs ou autres au travers d’un partenariat que nous avons, depuis six ou sept ans, avec un organisme tiers, Ecovadis, qui va assurer une évaluation de la performance sociétale en intégrant aussi bien le volet social qu’environnemental.
  7. Réduire les déchets qui sont associés à la production de nos ouvrages, si nous voulons être garant de la bonne utilisation des ressources. Nous négocions pour ce faire des allocations papier et nous nous assurons qu’elles sont définies avec les producteurs qui vont transformer la matière. Nous optimisons les formats afin que nos ouvrages aient des dimensions, des paginations qui soient cohérentes avec les formats papier que nous utilisons.

 

Un livre = entre 500 grammes et un kilo d’équivalent CO2 (en moyenne), celles d’un Français moyen = 12 tonnes par an.

 

 

Les émissions de GES de Hachette Livre en France ( 170.000 tonnes de dioxyde de carbone)

  • 2/3 provient des opérations amont de fabrication dont
    • 1/3 concerne les opérations de la foret à la papeterie (exploitation forestière, pâte, papier, transports associés
    • et 1/3 concerne les opérations d’impression et finition principalement y compris les transports jusqu’aux centres de distribution
  • 1/3 provient des opérations aval de distribution, la création éditoriale,

 

Les émissions GES associées à la production d’un livre papier sont comparativement faibles.

  • 1 exemplaire entre 500 grammes et un kilo, voire au-delà pour les ouvrages les plus volumineux.
  • 1 Français moyen autour de 12 tonnes d’équivalent CO2 par an.

 

Nous pouvons ainsi lire des centaines et même des milliers de livres avant d’arriver au niveau d’émissions que l’on peut avoir dans les autres domaines, aussi bien du côté du transport, de l’alimentation, ou que de l’énergie.