Accueil>Nos actions>Le Blog #Lepapieraufutur

Le Blog #Lepapieraufutur

Consulter les articles en fonction de leur :
Société #Interview

L’imprimé est naturellement subversif, revendique Jean-Pierre Guéno, auteur de ‘Pub je te hais’

L’imprimé est le fil conducteur de multiples vies bien remplies de Jean-Pierre Guéno : l’écrivain historien  vient de faire paraître un pamphlet « Pub je te hais, moi non plus » où il fait à contre-courant l’éloge de la publicité et du média courrier. Sans mâcher ses mots contre une société numérique du « tout à...
Écosystème #Interview

Pierre-François Catté (groupe CPI) appelle une approche plus globale et plus soutenable de la chaîne du livre.

Poids lourd européen de l’imprimerie de livres « noirs » (littérature- sciences) – l’Allemagne et la république tchèque représentent 45% du CA, Angleterre 40%,  la France et l’Espace se partagent les 15% restants – le groupe CPI possède trois sites de production en France, Firmin-Didot, Brodard & Taupin et Bussière, avec chacun leur spécificité. Pierre-François...
Culture #Interview

Donnons aux jeunes un « passe-au-livre » annuel, propose la romancière Sophie Loubière

Romancière et journaliste, Sophie Loubière vint de recevoir pour son dernier roman « Cinq cartes brûlées » le Prix Landerneau 2020. Si ces romans explorent les univers noirs, cette auteure n’hésite pas à lever le voile sur leur fabrique. Son blog multiplie les pistes de lectures grâce à une documentation fournie associant témoignages et réflexions,...
Écosystème #Interview

« En temps d’hyperconnexion, le papier est un lien» pour Florent Sylvestre, imprimerie Baron.

L’Imprimerie Baron, fondée en 1924, mise sur l’impression numérique avec des presses à la pointe de la modernité pour diversifier son offre tout en conservant sa clientèle « historique » luxe et presse – dont les publications Disney.  Florent Sylvestre, son gérant, assure ainsi la fabrication de cartes de visite, dépliants, chemises, packaging, pour des...
Culture #Interview

Les écrans sont de l’imaginaire imposé. Le lecteur interprète ce qu’il lit, rappelle le comédien François Berléand

François Berléand avait juste commencé à jouer au Théâtre Antoine quand le confinement a débuté. L’occasion pour ce comédien, très sollicité au théâtre et au cinéma, de partager ses récentes lectures et d’évoquer le devenir de la culture.