web design & développement studio-irresistible - paris

logo culture papier lien retour home

La presse française interpelle le citoyen avec #DemainLaPresse.


Où lirez-vous la presse quand les ordinateurs, tablettes et autres smartphones auront disparu? Par cette question surprenante, l'ensemble des titres de la presse française (presse quotidienne, magazine, gratuite, régionale, professionnelle…) réunie sous la bannière de l’ACPM interpelle depuis 17 mars 2017 l'opinion publique. Elle vise à lui montrer que ce média qui existe depuis près de 400 ans se refuse à disparaître. Dans l’indifférence sous les flux de fakenews. Dans l’ignorance de ses qualités.

#DemainLaPresse, c’est un grand mouvement fédérateur pour affirmer sa foi en l'avenir

 

A l’heure du fake et des manipulations les plus sophistiquées, les marques de presse souhaitent affirmer que leur légitimité vient de leur capacité à trier le bon grain de l’ivraie. « La seule chose qui n’a pas changé et ne changera pas, c’est le professionnalisme, l’exigence et l’engagement de toutes celles et ceux qui font la presse. La presse est incontestablement le média qui s’est le plus transformé ces dernières années, rappelle l’ACPM (Alliance pour les Chiffres de la Presse et des Médias), tant dans la maîtrise de nouveaux supports de diffusion que dans celle de formats nouveaux. »

 

Par cette campagne sur tous les points de contacts des marques Presse, papier, desktop, tablette ou smartphone,  il s’agit de montrer au plus large public le chemin parcouru depuis l’avènement du digital et prouver la puissance de la presse et son rôle dans la société. Alors même que les plateformes digitales qui s’en nourrissent essayent d’apporter une valeur ajoutée comme le prouvent les initiatives le Journalism Project de Facebook ou DNI de Google .

Balayer une idée reçue : l'audience de la presse augmente sur l’ensemble des supports

La presse a déjà beaucoup changé. C’est même le média qui a le plus évolué : 98% des Français nous lisent chaque mois sur papier, ordinateur, tablette ou smartphone.

 

La presse est morte ? + 10% en audience globale sur 3 ans. Forte croissance d’audience portée par le numérique. + 120 titres nouveaux chez Presstalis.

 

La presse est en baisse ? 7 000 titres à la commission paritaire + 1000 titres à l’ACPM

 

Le digital, ce n’est pas la presse ! 37% de progression uniquement sur le numérique + 50% des lectures sur Digital.

Son évolution ne se fera pas sans votre avis. Exprimez-le sur : demainlapresse.com