web design & développement studio-irresistible - paris

logo culture papier lien retour home

Culture Papier partenaire du n°6 d’ Effeuillage, La revue qui met les médias à nu


En fournissant le papier et en assurant l'impression, Pierre Barki Agency et Agir Graphic, membres de Culture Papier, ont contribuer à la sortie du n°6 de la revue Effeuillage, œuvre des étudiants du Master CELSA Communication.

EFFEUILLAGE, la revue qui met les médias à nu

 

Effeuillage est la revue créée en 2012 par les étudiants du Master Médias et Management du CELSA, l’école de communication de l’université Paris-Sorbonne. La revue est l’une des pièces-maîtresses de l’observatoire de la communication et des médias que met gratuitement à disposition la Chaire CELSA pour l’innovation dans la communication et les médias.
Revue de qualité consacrée à l’analyse des médias, Effeuillage a su, en 6 ans, devenir une référence dans le secteur. Y sont proposés des analyses et points de vue de professionnels, de chercheurs, d’étudiants de Master et Doctorat ayant conduit des travaux de recherche. Elle se compose d’une revue-livre annuelle éditée jusqu’alors à 1000 exemplaires, et pour la première fois à 1500 exemplaires cette année, d’un complément numérique proposant des articles inédits (Les Feuillets) et d’un site actualisé toutes les semaines, où l’on retrouve notamment des articles et des vidéos de décryptage des médias (http://effeuillage-la-revue.fr).
Le design graphique est, depuis les premières heures d’Effeuillage, mené par Garance Leroux (Paris).

Au sommaire du n°6

Panorama 

Panorama vient cette année encore ouvrir la danse par ses divers sujets. Pour mettre votre curiosité en appétit, cette première rubrique dévoile un panel de thèmes très large : cinéma, presse écrite, cynisme, téléréalité. Chaque article, indépendant, appelle pourtant la lecture du suivant et donne in fine le ton du numéro : polyphonique, transgénérationnel, et toujours garant d’une volonté de décrypter des médias variés mais complémentaires.

 

Génération et médias   

Caractérisés comme étant volatiles, frivoles ou encore superficiels, les « jeunes » sont un véritable casse-tête pour les producteurs de médias. Ils tentent de les catégoriser en les rangeant dans des cases : Génération Z, Y, Millennials, Digital natives… Mais la multiplication des termes et les zones de flou autour de chacun d’eux prouve la difficulté, voire l’impossibilité, d’isoler une seule et même identité. Comment définir, entrevoir cette génération, comment comprendre cette jeunesse sans la stigmatiser, sans la renvoyer à des étiquettes où il est peu probable qu’elle se reconnaisse? Et surtout, comment adapter les médias à son évolution ?

Les nouvelles écritures    

Cette expression est devenue un argument récurrent dans les discours qui accompagnent la promotion de contenus médiatiques. Mais qu’il s’agisse de télévision, de radio, de presse ou de médias numériques, que désigne cette expression et à quels métiers renvoie-t-elle ? Nos auteurs s’attachent à regarder derrière le masque d’une expression souvent brandie comme étendard dans un paysage médiatique hautement concurrentiel.

 

Lire le numéro 6 d’Effeuillage

Téléchargement : 170702_Effeuillage6_DP.pdf

Dossier de presse du lancement du n°6 de la revue Effeullage, édité par le CELSA
Télécharger le fichier