web design & développement studio-irresistible - paris

logo culture papier lien retour home

Quatre films pour comprendre la filière Papier

Rien de tel que l'image pour comprendre les enjeux sociétaux de la filière papier, en balayant par la même occasion pas mal de funestes préjugés
lire la suite...

La lecture reste une histoire de plaisir et de raison, selon une étude CNL – IPSOS 2017

Le nombre de livres lus (papier et numérique confondus) a augmenté de 16 à 20 livres entre 2015 et 2017. Malgré de ralentissement du marché, l’étude du CNL - IPSOS sur « Les Français et la lecture en 2017 » confirme l'attrait du livre papier, la consolidation de la lecture de livre numérique même si le livre numérique reste économiquement marginal, la féminisation du lectorat, et que les vertus du Prix unique du livre ne sont pas encore intégrées par tous les français.
lire la suite...

L’optimisme prudent de Copacel pour l’industrie papetière française en 2017

En 2016, la France a produit 7 984 KTonnes de papiers et de cartons, pour une consommation de 8 808 KT. 53 % de sa production est exportée. COPACEL au cours de sa conférence de presse économique du 22 mars a présenté le bilan économique de l'industrie papetière en 2016 ainsi que ses perspectives.
lire la suite...

Chiffres 2016 de l’IREP : l’imprimé publicitaire résiste

Chaque année, les chiffres clefs présentés par l'IREP (Institut des Recherches Publicitaires) sont très attendus. Et pour cause, ils apportent des éclairages et les prochaines tendances sur l’évolution du marché publicitaire au sens large (TV, cinéma, radio, internet, presse, publicité extérieure, annuaires, courriers publicitaires et imprimés).
lire la suite...

De nouvelles possibilités d’envois de livres pour les éditeurs

Le 29 avril, Télérama publiait un article titré « La Poste est-elle timbrée ? » qui laissait entendre que La Poste aurait augmenté, pour les éditeurs et les libraires, le coût d’envoi des livres de 30 % en limitant à 3 cm d’épaisseur les envois de correspondance, alors qu’avant le 1er janvier, les envois de petites marchandises étaient autorisés sans limitation d’épaisseur au tarif lettre.
lire la suite...